Toulouse : séminaire “Les enjeux de l’éducation sensible à l’école et ses langages”

Le séminaire « Les enjeux de l’éducation sensible à l’école et ses langages » est co-organisé par la Licence pluridisciplinaire professeur des écoles, Université Paul Sabatier et l’association Passeurs de danse.

Il se tiendra le jeudi 31 janvier 2019, de 14 h à 17 hamphi FRENET (bâtiment U2), université Paul Sabatier. 

L’ambition du séminaire est de sensibiliser les étudiants futurs enseignants sur l’importance du « sensible-comme-connaissance » (Filliod, Necker, 2014) et de l’imaginaire constitutif des savoirs artistiques dispensés à l’école. Relativement récente à l’éducation nationale (plan pour les arts et la culture à l’école, 2000), la reconnaissance de l’intelligence sensible soutient l’optimisation des apprentissages des  élèves et l’acquisition des compétences transversales cognitives, méthodologiques et sociales.  Le croisement des expériences et des regards de didacticiens, d’acteurs institutionnels et de praticiens enseignants seront proposés afin d’entamer un cycle de réflexion sur cette thématique.

Deux intervenants communiqueront lors de ce séminaire :

– Thierry Tribalat,  IA-IPR émérite d’EPS académie de Lille, artiste, auteur de nombreux articles et ouvrage sur l’enseignement artistique et la danse dans l’enseignement, jury à l’agrégation interne d’arts plastiques, président de l’association Passeurs de danse… Il a été chargé de mettre en place le Parcours d’éducation artistique et culturel (PEAC) sur l’académie de Lille (en tant qu’IA-IPR EPS) et il est intervenu dans beaucoup d’établissements sur ce sujet en développant l’importance de la notion de parcours, notion clé pour les enseignants aujourd’hui.

– Catherine Feybesse, conseillère pédagogique départementale pour la danse et le cirque en Haute-Garonne.

Prochaine action le 19 janvier 2019 à Paris : Danse et musique

L’association « Passeurs de Danse » organise une action en région sur le thème du « Dialogue Danse et Musique : des rapports de pouvoirs ? », le samedi 19 janvier 2019 à Paris au Théâtre national de Chaillot. Cette action est organisée autour du travail de Jann Gallois, chorégraphe, interprète et pédagogue, qui conduira l’atelier de l’après-midi intitulé « Musicalité du mouvement, musicalité du son ». La Grande Rencontre lui fera écho en fin d’après-midi dans une conférence aux regards croisés entre différents chorégraphes sur la question des rapports de pouvoir entre danse et musique. Enfin, le spectacle du CCN Ballet de Lorraine, Plaisirs inconnus, conclura cette journée.

Programme et inscription : DANSE ET MUSIQUE

AEEPS – Atelier de pratique danse

L’AEEPS propose un atelier de pratique danse avec les « regards croisés » de Chloé Dutilh (IA-IPR académie de Versailles), Yann Beudaert (PRAG UFR STAPS Orsay), de l’association Passeurs de danse, et d’Émilie Fritz (professeure d’EPS, section sportive Hip-Hop, Saint-Denis (93)). 

Présentation complète et modalités d’inscriptions à venir prochainement sur le site de l’AEEPS.